OneDrive sous Linux – Accéder à vos fichiers sans synchroniser

By | 9 octobre 2018 |
Reading Time: 3 minutes

Microsoft n’a pas de client officiel pour accéder à vos disques OneDrive sous Linux directement depuis l’explorateur de fichier .
Grâce à « rclone« , vous pouvez réparer cet oubli et même mieux vous pouvez accéder à vos fichiers sans devoir les synchroniser, ce qui peut s’avérer particulièrement intéressant si vous disposer de plusieurs ordinateurs et ne désirez par gaspiller quelques Gb pour synchroniser votre (vos) disque(s) OneDrive.

rclone

rclone est un outil qui permet de synchroniser vos fichiers locaux vers différents services de stockages dans le cloud (OneDrive, GoogleDrive, Amazon, OwnCloud, …)
mais également une synchronisation entre cloud services (de OneDrive vers GDrive par exemple).
Ce n’est pas cette partie de « rclone » qui nous intéresse dans cet article,
mais plutôt la possibilité de monter ces espaces de stockage disponible dans le cloud directement dans votre système de fichiers. Ceci grâce à FUSE.

C’est à dire que vous pouvez accéder à vos fichiers dans le cloud de façon transparente, comme n’importe quel fichier sur votre disque dur, vous devez évidemment être connecté à Internet.
Mais vous ne devez pas comme pour l’application Windows de OneDrive ou GDrive, synchroniser le contenu du cloud sur votre ordinateur, ces fichiers n’occupe pas de place sur votre disque dur.

Et cerise sur le gâteau, vous pouvez accéder à vos drives Business et personnel.

Instructions pour OneDrive sous Linux

Pour d’autres services de stockage dans le cloud les instructions sont similaires.

Installation de rclone

Les instruction pour l’installation sont décrites sur le site.

J’ai pour ma part choisi de télécharger le « deb » package que vous trouvez sur la page de téléchargement de rclone

rclone-dwl-deb

rclone-dwl-deb

Vous pouvez ensuite l’installer en double-cliquant dessus

rclone-inst-deb

rclone-inst-deb

Configuration de rclone

Une fois installé, vous devez ajouter votre disque, pour celà, ouvrez votre terminal et tapez la commande

rclone config

Il vous suffit ensuite de suivre les instruction à l’écran:

  1. Choisissez l’option « n » afin de créer une configuration pour un nouveau disque distant:
    rclone-accéder OneDrive sous Linux - new remote

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – new remote

  2. Définissez un nom pour votre accès distant, j’ai choisi « OneDrivePerso« , vous pouvez renseigner ce qu’il vous chante
    rclone-accéder OneDrive sous Linux - name

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – name

  3. Sélectionnez le type de disque distant, dans notre cas le type ’17’ pour OneDrive
    rclone-accéder OneDrive sous Linux - type 17

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – type 17

  4. Laissez les champs « client_id » et « client_secret » par défaut (vide, appuyer juste sur enter)
    rclone-config-4

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – client_id et client_secret

     

     

     

  5. J’ai affiché les paramètres avancés mais j’ai accepté les paramètres par défaut, vous pouvez donc « skipper » en choisissant non:
    rclone-config-5

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – paramètres avancés

     

     

     

  6. Vous devez ensuite confirmer si vous désirez monter un disque personnel ou professionnel,
    dans mon cas c’est un disque personnel, j’ai donc choisi l’option « p » (Personal)

     

    rclone-config-6

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – type de compte

     

  7. Votre navigateur Internet va s’ouvrir et vous devrez renseigner vos informations de connexion, adresse email, mot de passe et confirmer que vous autorisez l’accès:
    rclone-config-7

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – email



    rclone-config-8

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – mot de passe



    rclone-config-9

    rclone-accéder OneDrive sous Linux – confirmer les accès

     

     

    Et vous devriez finalement obtenir la confirmation que tout s’est bien passé:

    rclone-config-10

    rclone-config-10

     

  8.  Il reste à confirmer dans le terminal et à quitter (« y » et « q »)
    rclone-config-11

    rclone-config-11



    rclone-config-12

    rclone-config-12

     

     

     

Accéder à votre drive

Pour accéder à votre OneDrive, vous devez créer un répertoire dans lequel vous allez monter votre disque OneDrive.
J’ai créé le répertoire dans mon « home » avec le nom ‘OneDrivePerso‘ (~/OneDrivePerso)

Une fois le répertoire créer avec la commande « mkdir »

mkdir OneDrivePerso

vous pouvez lancer la commande « rclone » pour monter le disque dans ce répertoire:

rclone – -vfs-cache-mode writes mount OneDrivePerso: ~/OneDrivePerso

rclone-config-13

rclone-config-13

Ensuite vous pouvez utiliser ce répertoire comme n’importe quelle autre sur votre disque dur, aux exceptions près que:

  • OneDrive n’est pas sensible aux majuscules/minuscules,
    vous ne pouvez pas par exemple avoir les fichiers exemple.txt et Exemple.txt dans le même répertoire
  • Certains caractères spéciaux ne sont pas supportés.

Si vous créer un fichier localement, vous retrouvez ce fichier dans le cloud presque instantanément:

rclone-create-file

rclone-create-file

 

Pour la suppression, d’après mon expérience, ça prend un peu plus de temps.

Monter automatiquement votre disque

Pour monter le disque automatiquement, il vous suffit de faire en sorte que la commande se lance au démarrage, il vous suffit par exemple d’ajouter

rclone-startup

rclone-startup

Vous pouvez choisir le nom et le commentaire que vous désirez pour la commande

sh -c « rclone – -vfs-cache-mode writes mount OneDrivePerso: ~/OneDrivePerso« 

Il y a bien 2 « – » avant vfs, l’éditeur les transforme en un grand tiret (–) 🙁
C’est la même commande que lancée manuellement quelques lignes plus haut, précédée de « sh -c ».
Il m’a aussi été reporté que si cette commande ne fonctionne pas, de remplacer les doubles quotes (« ) par des simples (‘)

Cette commande dépend du nom que vous avez donné à l’étape « 2 » et du répertoire que vous avez créé, dans mon cas, c’est deux fois le même ‘OneDrivePerso’

5 thoughts on “OneDrive sous Linux – Accéder à vos fichiers sans synchroniser

  1. Frederic Karleskind

    Désolé pour la grosse faute d’orthographe dans mon post précédent mais l’intuitif de ma tablette a eu ma peau 🙂 .
    Et je ne peux même pas rectifier 🙁 .

    Reply
  2. Frederic Karleskind

    Bonjour,

    désolé pour réponse tardive mais je viens seulement de voir ton commentaire après une installation de rclone sur un autre PC qui a du mal à supporter Win 10.
    Je suis un BB Linux donc si tu parles de la version de Linux pour la Distribution c’est Linux 19 Cinnamon.
    J’ai dû faire cette manip pour monter mon Drive mais plusieurs mois après j’ai dû mettre la même ligne de commande que toi. J’avoue ne pas trop comprendre je suis un peu noob en info mais je m’en sors avec des gars comme toi.

    Bien à toi,

    Reply
  3. Pingback: Cloud storage gratuit à ne pas rater en 2019

  4. Frederic Karleskind

    Merci pour ces instructions. Tout fonctionne mais j’ai dû bidouiller un peu sur la fin pour le montage du disque au démarrage. Pour que cela fonctionne j’ai utilisé la commande suivante:

    sh -c ‘rclone –vfs-cache-mode writes mount OneDrivePerso: ~/OneDrivePerso’

    J’ai rajouté un tiret du 6 et des guillemets ‘ au lieu de « 

    Reply
    1. SebastienMa Post author

      Merci pour ton commentaire, en effet l’éditeur transforme les 2 tirets (- -) devant ‘vfs’ en un grand tiret lorsqu’ils sont collés, j’ai rajouté un espace pour qu’on les voit distinctement et une image. Par contre sur l’image, tu verras également que les doubles quotes (« ) ne semblent pas poser de problème dans mon cas, sur quelle distribution tournes-tu ?

      Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.