Nano – 5 options pour améliorer votre expérience

By | 30 March 2019 |
Reading Time: 3 minutes

Faut-il encore présenter “nano” ?

Nano est un éditeur de texte que l’on retrouve assez couramment sur les systèmes linux.
L’un des avantages de “nano” et qui d’après moi fait sa force si l’on le compare à d’autre éditeur et plus particulièrement par rapport à “vi” est sa facilité de prise en main.
Il n’y pas de manipulation pour entrer en mode édition/insertion ou pour quitter/enregistrer vos changements.

Dans cet article, je vais présenter 5 options qui permettent d’améliorer l’interface de l’éditeur ou de vous assurer une meilleur productivité.

La plupart des options peuvent être passée via la ligne de commande lors de l’ouverture du fichier

nano -c <fichier_a_editer>
nano -w <fichier_a_editer>
nano -m <fichier_a_editer>
nano -N <fichier_a_editer>
...

mais également stockée dans un fichier de configuration propre à votre utilisateur (~/.nanorc)

#1 Afficher le numéro de ligne

Lors de l’utilisation de “nano”, je trouvais particulièrement ennuyant de ne pas avoir de repère concernant le numéro de la ligne

nano pas de numéro de ligne
nano pas de numéro de ligne

si l’on compare le même fichier dans “vi”

vi numéro de ligne affiché
vi numéro de ligne affiché

Dans “vi” le numéro de ligne/colonne est affiché dans le bas de l’écran, il est possible de l’afficher dans nano avec le raccourci “ctrl+c” mais cette information n’est pas “live”, vous devez répéter la commande à chaque fois qu vous voulez connaître l’information:

nano - numéro de ligne affiché après ctrl+c
nano – numéro de ligne affiché après ctrl+c

Vous pouvez également, montrer cette information en passant l’argument “-c” lors de l’ouverture du fichier

nano -c .nanorc_bak

Ce qui a l’avantage de montrer l’information en “live”, mais si vous ne voulez pas devoir vous souvenir de cet argument, vous pouvez ajouter à votre fichier ~/.nanorc les lignes suivantes

set constantshow
set linenumbers

set constantshow correspond à l’argument -c
set linenumber ajoute le numéro de ligne en tête de ligne

#2 Utiliser votre souris

Par défaut, vous ne pouvez pas vous déplacer dans le document en utilisant votre souris, vous devez le faire avec votre clavier.
Si vous ne pouvez pas vivre sans votre souris, en passant l’argument “-m” vous pouvez corriger ce comportement.

nano -m .nanorc_bak

Pour arriver au même résultat sans devoir passer l’argument “-m“, vous devez ajouter l’option suivante:

set mouse

#3 Indentation

Si vous travaillez avec des fichiers indentés, vous avez probablement remarqué que par défaut lorsque vous ajoutez une tabulation, celle-ci a une longueur de 8 caractères, ce qui peut paraître beaucoup, vous pouvez configurer la longueur avec l’option (valeur de 3 dans l’exemple)

set tabsize 3

#4 Conversion

Si vous travaillez dans un environment mixte (Windows/Linux), il peut-être important de montrer tous les caractères d’un fichier, particulièrement important pour les fins de ligne qui peuvent causer des soucis

nano -N .nanorc_bak

Ce qui se traduira par l’option suivante dans votre fichier de configuration

set noconvert

#5 Mettre un peu de couleur

Si vous désirez mettre un peu de couleur dans votre éditeur, vous pouvez ajouter les lignes suivantes à votre fichier de configuration:

 set titlecolor brightwhite,blue
 set statuscolor brightwhite,green
 set selectedcolor brightwhite,magenta
 set numbercolor cyan
 set keycolor cyan
 set functioncolor green

Résultats

Avec ces changements,
l’interface de nano devrait maintenant ressembler à cela:

nano résultat avec notre configuration
nano avec le fichier de configuration

Ceci n’est qu’un exemple que vous pouvez personnaliser à votre guise.

Fichier complet

Si cette configuration vous plait, voici le contenu du fichier:

set tabsize 3
set backup
set constantshow
set linenumbers
set noconvert
set mouse
set smarthome
#color
	set titlecolor brightwhite,blue
	set statuscolor brightwhite,green
	set selectedcolor brightwhite,magenta
	set numbercolor cyan
	set keycolor cyan
	set functioncolor green

Je vous laisse découvrir les autres options disponibles dans le fichier /etc/nanorc

Vous pouvez également copier ce fichier

cp /etc/nanorc ~/.nanorc

et vous en servir comme base pour votre configuration en ne gardant que les options qui vous intéressent.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.